Quelques pratiques venues d'ailleurs...
Par Claire Wataré

I learn le français !

Dans le pays bilingue qu'est le Canada, le gouvernement se doit de proposer aux familles, un enseignement dans une langue ou dans l'autre. Ainsi, la province anglophone de Colombie-Britannique, situé au Sud-Ouest du Canada, dispose, au sein même des écoles publiques, d'un parcours dit "en immersion", au sein duquel les élèves anglophones apprennent le français. C'est dans plusieurs de ces classes que j'ai pu enseigner durant mon expatriation dans la région de Vancouver. Retour sur un apprentissage des langues efficace !
Apprentissage des langues au primaire
© Stephen Rees

Le fonctionnement global reste le même que celui de n'importe quelle classe canadienne, ou française d'ailleurs. L'enseignant gère ses élèves et définit les objectifs à atteindre dans les différents domaines de compétences. Mais, contrairement aux autres classes de l'école, celles en immersion ont des objectifs langagiers supplémentaires, ceux de l'apprentissage d'une nouvelle langue, le français en l'occurrence.

Alors que l'on critique en France, le "franglais", cette façon de parler anglais en utilisant des structures calquées sur le français, on l'encourage outre-Atlantique. D'après mon expérience cela fonctionne à merveille, en témoignent les élèves de ces classes, capables de tenir de réelles conversations entre eux et avec l'adulte, mais aussi d'écrire dans leur langue d'adoption dès les premières années du primaire. Et pour cause, hormis, la cour de récréation où tous les enfants de l'école se retrouvent et où ils parlent généralement anglais, la journée de travail ne se déroule qu'en français ; en tout cas, chacun fait son maximum pour que ce soit le cas. Ainsi, on n'hésite pas à mixer les deux langues afin de favoriser la mise en avant des connaissances de chacun, l'apprentissage d'une nouvelle structure ou à ne pas rester muet à cause du manque de quelques éléments de vocabulaire. Je m'explique. En maternelle, par exemple, pour introduire une structure nouvelle, on procède par étapes, et plus précisément par « morceaux de phrases ». Selon la période de l’année, les élèves demanderont au professeur : "Can I go to the bathroom s’il vous plait ?", puis "Can I go to les toilettes s’il vous plait ?", et enfin "Puis-je aller aux toilettes s’il vous plait ?". C’est cette gradation qui permet un apprentissage progressif. Ces structures sont ensuite intégrées petit à petit et réutilisées dans un autre contexte : "Puis-je aller to the library s’il vous plait ?" C’est grâce notamment à ce mélange de "franglais" que les élèves acquièrent de nouvelles compétences linguistiques. Ils ne sont en effet pas bloquer par du vocabulaire qu’ils ne connaitraient pas ou auraient oublié puisqu’ils peuvent utiliser ces mots dans leur langue natale.

L’enseignement canadien est très ludique mais celui des classes en immersion l’est sans doute encore davantage. Il est important que les élèves jouent, car chaque moment de jeu est propice à la découverte d’un nouveau vocabulaire. Ainsi, on balaie le répertoire quotidien mais aussi celui plus spécifique. Cela passe notamment par les compétences travaillées dans les différents domaines disciplinaires. A titre d’exemples, les élèves développeront en sciences le vocabulaire relatif à la biosphère et aux chaines alimentaires, en éducation physique, celui du matériel, en mathématiques celui des modes opératoires… Certains élèves pourront connaitre le terme français avant de le connaitre dans leur langue natale !

Découvrir cette nouvelle façon d’enseigner fut pour moi un grand enrichissement. J’ai pu, moi aussi, apprendre de nouveaux mots en français (du Québec, car le français enseigné est le français québécois) comme le babillard (pour le tableau d’affichage), le corridor (pour le couloir) et découvrir que les sens des mots "suçon" et "sucette" étaient inversés après avoir distribué des "suçons" à mes élèves !

Commentaires

Register to access comments

Inscrivez-vous pour accéder aux commentaires de ce contenu.

C'est gratuit et rapide !

Derniers articles "Rencontres"

Blog école Val10
Enseignante en double niveau CE2/CM1, dans l'Aube, depuis une dizaine d'années, Valérie s'est lancée dans la création du blog "Chez Val 10" en mars 2015. En plus d'un an et demi, elle a reçu 500 000 visites. Rencontre.
La semaine de la maternelle
Accueillir, Se Rencontrer, Echanger : tels sont les trois objectifs de l'académie de Poitiers qui s'est impliquée pour la 3e année consécutive dans la semaine de la maternelle. Du 4 au 8 avril 2016, les quatre départements, la Charente, les Deux...
Anne Beaumanoir, doyenne de la Réserve citoyenne
La Réserve citoyenne de l'Education nationale permet à tout enseignant de faire appel aux compétences et expériences d'acteurs de la société civile pour intervenir dans leur classe sur des sujets liés aux valeurs républicaines : laïcité, égalité...
Laïcité
Dans le cadre des Controverses de Descartes qui se tiendront ce samedi 19 mars, nous avons interviewé Odon Vallet, historien des religions, qui interviendra notamment sur la controverse "Et Dieu dans tout cela ?". Enseignement du fait religieux,...

Sur les mêmes thématiques

Thématiques :

langues vivantes, pays, découverte, culture, mode de vie
2002, 2008, 2016 : quelles sont les évolutions majeures dans l'enseignement des langues vivantes (étrangères) au cycle 3 ? Un tableau récapitulatif à télécharger en pièce jointe montre les grandes évolutions.
Renforcement de l'apprentissage des langues dès le primaire
Dans un communiqué du 16 avril, la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, réaffirme l’ambition de la réforme du collège pour l’apprentissage des langues vivantes, dont l’allemand qui pourra aussi être enseigné en LV1 dès le CP.
Goldilocks. A pop-up book
Boucle d'or figure parmi les grands "classiques" de la littérature exploitée en classe d'anglais, avec "Alice au Pays des Merveilles", "Spot" et les ouvrages d’Éric Carle. Cependant, cette édition présente des caractéristiques (choix du pop-up,...
Kiwi - La série qui initie les enfants à l'anglais
Après une production au départ destinée à la télévision ("Debout les zouzous", France 5), la parution de la série "Kiwi" en DVD va désormais permettre une exploitation en classe, en accord avec les dernières instructions officielles. Cette série d...