"Le dictionnaire de l'école primaire est comme une base de données"

Par la rédaction LEA
En novembre 2015 était publié Le dictionnaire de l'école primaire, de la collection "100 Mots pour l'école", rédigé par Eve Leleu-Galland, Inspectrice, Mission Académique Ecole Maternelle et Conseillère du recteur pour l'enseignement Pré-élémentaire. Futurs enseignants, enseignants, parents, cet ouvrage est un guide et un outil de référence pour tous.
Eve Leleu-Galland, Inspectrice, Mission Académique Ecole Maternelle
Eve Leleu-Galland, Inspectrice, Mission Académique Ecole Maternelle

Pourquoi avoir conçu un dictionnaire de l’école primaire ? Quels sont les objectifs ? Que peut-il apporter à l’enseignant ?

En passant du temps dans les classes, en animant des modules de formation destinés à de futurs et de jeunes enseignants, je me suis rendue compte du déficit d'information sur le fonctionnement du système de l'école qui les empêche de travailler en référence à des cadres clairement établis. Ceci n'est pas surprenant puisque notre école fonctionne dans un système complexe de liaisons et d'interactions. Quand on ne manipule pas au quotidien toute cette complexité, il est peu aisé à comprendre et à appréhender.

Il est quelques fois difficile de trouver l'information dont on a besoin. La prolifération des liens et des renvois, ainsi que l'impossibilité de vérifier les sources sur internet n'aident pas à obtenir de manière fiable les réponses aux questions que l'on se pose. Par ailleurs les sites institutionnels ne sont pas toujours d'un abord aisé.

Notre institution se réforme progressivement et utilise beaucoup de sigles dont le sens évolue. Les enseignants peinent quelques fois à s'y retrouver. Il semblait important de concevoir un outil un peu générique qui présente les données essentielles de l'école d'aujourd'hui et fournisse des points de repères.

Le dictionnaire présente ce que tout enseignant, futur, débutant ou plus chevronné doit connaitre pour bien faire son travail en référence à un cadre. Il permet aussi de stabiliser le sens de mots, dont la signification évolue avec les réformes. Un même mot peut renvoyer à des applications différentes, ainsi la logique des cycles est modifiée avec les nouveaux programmes de 2016.

Le dictionnaire vise à bien définir de quoi on parle et à fournir un langage commun, pour communiquer et se faire comprendre. Il vise aussi à faire un état des lieux actualisé des connaissances nécessaires pour comprendre l'école, les processus d'apprentissage et les orientations pédagogiques d'aujourd'hui. C'est l'outil de base pour bien enseigner en phase avec les missions renouvelées de l'école. Les liens auxquels il renvoie permettent de trouver aisément les compléments si nécessaire.

100 mots pour comprendre l'Ecole est comme une base de données.

Hormis les enseignants, à qui s’adresse ce dictionnaire ?

La présentation par double page pour chaque mot offre l'avantage de fournir l'essentiel à savoir ; on a tout sous les yeux de manière un peu synthétique et facile à consulter.

La vision qui est offerte peut aider les parents à trouver des informations et à mieux accompagner le parcours scolaire de leur enfant.

Le dictionnaire s'adresse aussi aux étudiants qui préparent le master métier de l'éducation. Ils ont en main, en quelque sorte, le bréviaire de l'école. La vision qu'il offre leur permet de se construire une représentation des enjeux de l'école et de son évolution, de rentrer dans la déclinaison de pratiques mises en oeuvre avec de nombreuses illustrations, et de se représenter les enjeux de l'apprentissage pour l'enfant.

Comment ont été choisis les 100 mots ?

Les 100 mots correspondent aux occurrences et aux mots les plus fréquents dans le fonctionnement de l'école, dans la pratique de classe. Ils constituent les "noeuds" essentiels de l'école, les points de passage obligés. Ils rendent compte également des inflexions données à l'école ces cinq dernières années : l'exemple type est l'importance donnée au jeu dans le programme 2015 de l'école maternelle. Nous la retrouvons dans plusieurs entrées par les mots : Jeu / Jouer / Coins jeux.

Les mots choisis dessinent une cartographie renouvelée de l'école, du métier d'enseignant. En quelque sorte ce que nul enseignant ne doit ignorer. Quelques fois je parle du dictionnaire comme "socle professionnel". Dans un seul ouvrage qui lui sert de livre de chevet, de guide et d'outil de référence, l’enseignant possède à portée de main (sans clic et facile à consulter) sa base de travail.

Le chiffre cité pour chaque mot renvoie à un état des lieux arrêté, une sorte de cliché pour fixer une réalité.

De Rousseau à Meirieu en passant par Montessori, pourquoi avoir mis en avant certains pédagogues plus que d’autres ?

Le choix des noms et des références est toujours un peu compliqué. Il peut être discuté, contesté... Je suis certaine qu'il le sera. « Pourquoi celui ci et pas celui-là ? ». « Vous avez oublié untel… ». Il y a les "grands" penseurs, courant historique si je puis dire, qui sont présentés en formation initiale. Rousseau en fait partie. Nul enseignant n'est censé ignorer Rousseau (au moins ses apports). Les avancées de personnages comme Montessori, médecin à l'origine, ont permis de mieux connaitre les processus d'apprentissage des enfants, et d'envisager la part de l'adulte éducateur.

Je me suis efforcée de citer les grandes figures qui me semblent avoir contribué à la construction des fondements de notre école. Soit parce qu'elles y ont joué un rôle dans l'histoire, soit parce que leurs travaux ont pu avoir une influence, repérable dans les orientations des textes officiels, des instructions, des documents pédagogiques de mise en oeuvre.

Tout éducateur, tout pédagogue devrait pouvoir identifier les fondements scientifiques, théoriques, sur lesquelles il construit ses démarches. Aucun pédagogue / professionnel ne travaille sans ancrages. Certes, ceux que j'ai choisis me semblent avoir eu plus de poids que d'autres, en tous cas avec le recul de l'analyse historique.

Et puis il y a les figures "emblématiques". Les incontournables au plan symbolique. Quand on parle d'éducation à la responsabilité, et de pédagogie par l’action. Par exemple, le choix de Freinet qui introduit le mouvement de l'Ecole moderne, est comme un hommage. Je n'oublie pas que tout programme d'éducation est aussi un programme humaniste et politique. Par ailleurs je regrette que ses apports soient si peu connus. La lecture de ses écrits est éclairante et, d'une certaine manière, j'avais envie de les réhabiliter.

Pourquoi un dictionnaire spécifique à la maternelle ? (co-écrit avec Chantal Costantini, Conseillère pédagogique Mission maternelle - ndlr -)

  • Parce que l'école maternelle est une école spécifique au sein de l'école primaire.
  • Parce qu'on ne fait pas en plus petit ce qui se fait à l'école élémentaire et qu'en France on scolarise une tranche d'âge qui ailleurs est élevée en "jardin d'enfant".
  • Parce qu'elle est la base du système éducatif et qu'elle pose les fondements de la réussite scolaire pour tous.
  • Parce que le travail qui s'y fait reste souvent dans l'implicite, le non visible et qu'on peut confondre la professionnalité des enseignants qui y enseignent avec celle d'une "bonne mère".

Pour ces raisons il fallait un traitement spécifique et une entrée particulière dans la connaissance de son rôle, de ses enjeux et du travail qui s'y réalise.

Le dictionnaire est une oeuvre utile pour tous :

  • les parents, qui peuvent ainsi mieux "comprendre" l'école,
  • les enseignants, à qui on fournit une sorte de guide de pratiques et de références,
  • les futurs enseignants qui pourront choisir en toute connaissance de cause d'enseigner en maternelle ou en élémentaire (la place des disciplines y étant déclinée différemment).

Les deux dictionnaires de la collection 100 Mots pour l'école, Primaire et Maternelle, couvrent un sacré champ de connaissance de notre Ecole française. Ils devraient être offerts par leur ministre à tous les lauréats du concours pour commencer dans le métier.

Commentaires

Register to access comments

Inscrivez-vous pour accéder aux commentaires de ce contenu.

C'est gratuit et rapide !

Derniers articles "Rencontres"

Blog école Val10
Enseignante en double niveau CE2/CM1, dans l'Aube, depuis une dizaine d'années, Valérie s'est lancée dans la création du blog "Chez Val 10" en mars 2015. En plus d'un an et demi, elle a reçu 500 000 visites. Rencontre.
La semaine de la maternelle
Accueillir, Se Rencontrer, Echanger : tels sont les trois objectifs de l'académie de Poitiers qui s'est impliquée pour la 3e année consécutive dans la semaine de la maternelle. Du 4 au 8 avril 2016, les quatre départements, la Charente, les Deux...
Anne Beaumanoir, doyenne de la Réserve citoyenne
La Réserve citoyenne de l'Education nationale permet à tout enseignant de faire appel aux compétences et expériences d'acteurs de la société civile pour intervenir dans leur classe sur des sujets liés aux valeurs républicaines : laïcité, égalité...
Laïcité
Dans le cadre des Controverses de Descartes qui se tiendront ce samedi 19 mars, nous avons interviewé Odon Vallet, historien des religions, qui interviendra notamment sur la controverse "Et Dieu dans tout cela ?". Enseignement du fait religieux,...

Sur les mêmes thématiques

Thématiques :

lexique, progression, maternelle, compréhension, langage
Léa souhaite développer le lexique du quotidien de ses élèves de Petite Section. Après avoir travaillé la première semaine avec ses élèves sur l'identification des légumes qu'elle avait apportés, Léa décide de réaliser avec eux la semaine suivante...
Une gymnastique quotidienne

Une gymnastique quotidienne

Inscrit(e)s
Élémentaire
Chaque matin, les élèves de CM1 de Cécile Collard se mettent en jambe pour la journée avec 30 minutes d’orthographe. Une activité dynamique, pendant laquelle les élèves manipulent de nouveaux mots pour les mémoriser.
Apprendre et comprendre les mots en contexte - Ecole primaire
Un travail lexical explicite portant sur le vocabulaire dans toutes les disciplines contribue à une meilleure compréhension du vocabulaire spécifique, du fonctionnement du lexique et aide à la mémorisation.
Le vocabulaire à l'école primaire
Chaque jour, en dehors de l’école ou à l’école, dans toutes les disciplines, les élèves fréquentent les mots de notre langue. Certains jouent spontanément avec eux, d’autres en fabriquent. Les enfants sont sensibles aux mots, ils aiment les mots....
Sylvie Plane : Échanger pour apprendre à l'école primaire

Sylvie Plane : Échanger pour apprendre

Inscrit(e)s
Élémentaire
On a tendance à considérer que la maîtrise d’un minimum de vocabulaire est une condition nécessaire à la production d’écrits. Sylvie Plane* montre que l’on peut écrire pour apprendre du vocabulaire.