Partager
Actualités
élémentaire

Le Musée des Merveilles

musée, histoire, géographie, météorite, Selznick, roman
couverture DR
À l’occasion de la sortie du film "Le Musée des Merveilles", de Todd Haynes, reparait le roman "en mots et en images" de Brian Selznick, son scénariste. Livre et film sont deux merveilleuses ouvertures vers le monde de l’enfance, de la quête et de l’appartenance, mais aussi du handicap. Avec courage et détermination, deux enfants s’arrachent à leur univers et se découvrent en affrontant le monde. Le film appelle à la lecture du livre, et inversement. Deux univers à réfléchir à travers les pistes pédagogiques jointes.

Avec son Musée des Merveilles, Todd Haynes a réussi l’adaptation quasi parfaite du roman de Brian Selznick, dont le travail graphique, pour le lecteur, est lui-même proche de ce que fait une caméra. Le titre anglais du roman est “wonderstruck”, littéralement, frappé d’étonnement ou d’émerveillement. L’enfant, plus que tout autre, connaît l’émerveillement, aussi ne s’étonnera-t-on pas de ce que demeure en chacun des deux enfants de la narration une telle capacité à s’émerveiller alors que leur expérience de la vie est si douloureuse. Les deux enfants vivent à deux époques différentes. Le premier, le petit Ben, vit au bord du lac Gunflint, à la frontière des Etats-Unis et du Canada, en 1977, année, comme tient à le préciser l’auteur, de la grande panne d’électricité à New-York. La jeune Rose vit dans la banlieue de New-York, à Hoboken, en 1927, année qui consacre l’avènement du cinéma parlant. Le lecteur attentif aux coïncidences dans nos vies ne se demandera pas comment il est possib...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)