Partager
Actualités
élémentaire

L’enfant cachée dans l’encrier

L’enfant cachée dans l’encrier
"L’enfant cachée dans l’encrier" de Joël Jouanneau, texte fort et émouvant, vient d’être mis en scène par son auteur au Théâtre des Abbesses à Paris. Seul sur le plateau, Dominique Richard donne vie aux paroles de Ellj. Pour ceux qui n’auront pas le plaisir de voir le spectacle, le texte est là pour susciter une envie de théâtre et de poésie, à quoi conduisent aussi quelques pistes pédagogiques proposées en pièce jointe.

L’enfant cachée dans l’encrier est une suite de vingt-quatre séquences, suite musicale où la langue chante comme elle le fait rarement, les enfants le reconnaitront. La langue chante, et le temps s’y perd, par le fait d’un calendrier merveilleux qui plonge le lecteur et le spectateur dans l’univers non moins merveilleux mais aussi inquiétant de l’enfant narrateur. Ellj, l’enfant narrateur, est chez son père qu’il n’a jamais vu, à Pré-en-Pail. Il s’ennuie dans le château ; un unique adulte veille sur lui, Basile le vieux domestique, qui lui met entre les mains un dictionnaire dont les définitions ne conviennent pas au petit garçon. Cherchant à se distraire, le garçon cueille dans le grenier les objets de sa distraction, mais le grand ennui est là : "je commencer de m’ennuire ici". Déjà, au jour premier de son arrivée, le garçon témoigne de sa désinvolture extrême dans le maniement de la langue, qui fera entre autres la beauté de ce texte. Le garçon peut faire entendre : "je...

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)