Partager
Dossiers
élémentaire
Analyse

Art et fait religieux en arts visuels et histoire des arts

Art et fait religieux en arts visuels et histoire des arts
© Giancarlo Liguoni/Shutterstock
La mise en relation de la pratique des arts visuels avec l’enseignement de l’histoire des arts peut permettre une approche du sens et des concepts fondamentaux des religions tout en respectant la neutralité que la laïcité exige.

En Europe, la quasi-totalité des oeuvres majeures peintes et sculptées du Moyen Âge à la fin des Temps Modernes ont été créées pour les puissants, monarques ou clercs presque tous catholiques. Les autres religions dominantes, juive et musulmane, ont globalement suivi la loi de Moïse interdisant la figuration des personnages sacrés, jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, étudier une grande oeuvre ancienne à l’école revient presque toujours à illustrer la religion chrétienne catholique. Cela ne va pas de soi dans un contexte éducatif laïque qui souhaite ne pas contourner ces pans fondamentaux de la culture humaniste tout en ne privilégiant aucune religion. Outre la recherche d’un temps d’étude équilibré entre (au moins) les trois religions issues de la Bible (juive, chrétienne, musulmane), le passage par le regard et la pratique de la discipline “arts visuels” peut permettre d’approcher des invariants spirituels humains sur la longue durée, et de faire valoir ce qui rapproche les diverses religi...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais
0 commentaire(s)