Partager
Dossiers
élémentaire

Détecter la dyspraxie

Repérer la dyspraxie à l'école primaire
© Sakkmesterke / shutterstock
Amin a 11ans et est scolarisé en CM2. En classe de CE1, l’école s’inquiète des difficultés d’apprentissage qu’il rencontre. Il s’agit de difficultés à entrer dans les tâches surtout lorsqu’il s’agit de tâches manuelles. Il souffre aussi de troubles de la concentration, et a du mal à se repérer dans l’espace. Un bilan psychométrique réalisé avec la psychologue de l’école permet de mettre en évidence de bonnes capacités intellectuelles, mais également un réel déficit de capacités concernant le domaine perceptif, domaine faisant appel aux compétences visuo-spatiales, et à la coordination visuo-motrice.

Les années suivantes, à l’école Amin reste en difficulté, il bénéficie souvent d’un tutorat ou de petits aménagements pour l’aider à accomplir certaines tâches comme gérer son matériel, s’organiser, ranger les fiches dans le bon classeur, se repérer dans la fiche de travail, en cours de géométrie également.

A la maison, Amin présente des difficultés à l’habillage et ne sait pas encore faire ses lacets, et a du mal à ranger sa chambre. Il montre qu’il souhaite grandir et apprécie qu’on lui confie de petites responsabilités. Les parents d’Amin ont mis en place sur les conseils du médecin scolaire, une prise en charge en orthophonie et des séances d’orthoptie, afin de rééduquer le balayage visuel.

De plus, un bilan en psychomotricité a permis de poser le diagnostic d’une dyspraxie gestuelle et visuo-spatiale, avec nécessité d’une prise en charge régulière.

En CM2, les difficultés persistantes sont toujours une gêne aux apprentissages et nécessitent la mise en place d’...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais
0 commentaire(s)