Les classes multiniveaux : une communauté riche de ses différences

Les classes multiniveaux : une communauté riche de ses différences
Une expérience de l’altérité
Les spécificités pédagogiques de la classe à plusieurs cours
Quelques conseils pratiques pour enseigner en multiniveaux
Partager
Dossiers
primaire
Analyse

Les spécificités pédagogiques de la classe à plusieurs cours

Les spécificités pédagogiques de la classe à plusieurs cours
Une des nombreuses écoles en France comportant (au moins) une classe multiniveaux - © Mellow10 / Fotolia
La classe à multiniveaux n’est pas si différente de la classe à un cours qu’on le pense parfois. Cependant, son organisation, sa disposition et sa conduite doivent prendre en compte ses temporalités particulières et les différences d’âge de ses élèves. Et, encore plus qu’ailleurs, l’enseignant doit mettre au cœur de sa pratique l’équilibre entre unité et diversité.

 

Une classe de longue durée

Dans une petite école (3 ou 4 classes, ce qui est majoritairement le cas dans notre pays), celle-ci n’a pas de véritable commencement : si, à chaque rentrée, elle accueille de nouveaux élèves, elle compte toujours un certain nombre d’anciens. Beaucoup y passent plusieurs années, autant qu’elle compte de niveaux. Ce temps long fait qu’il s’y constitue une culture scolaire (des habitudes et des relations de travail, une organisation durable…) que chaque élève a le temps de décrypter et d’acquérir.

Cette stabilité n’est-elle pas cependant source d’immobilisme ? Un enseignant nouvellement nommé n’est-il pas entravé par les habitudes installées ? Rien ne lui interdit de conduire la classe à sa façon. Il lui faut néanmoins ne pas faire table rase du passé (ne pas, par exemple, décider sans concertation de placer, dans la classe, les "grands" côté cloison alors que depuis des années, être grand c’est se trouver côté fenêtre),...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais