Les classes multiniveaux : une communauté riche de ses différences

Les classes multiniveaux : une communauté riche de ses différences
Une expérience de l’altérité
Les spécificités pédagogiques de la classe à plusieurs cours
Quelques conseils pratiques pour enseigner en multiniveaux
Partager
Dossiers
primaire
Pratiques de classe

Quelques conseils pratiques pour enseigner en multiniveaux

Quelques conseils pratiques pour enseigner en multiniveaux
© Christian Schwier / Fotolia
Enseigner en multiniveaux est une expérience très riche et très intense, mais souvent mal perçue par les enseignants débutants, voire les parents. Il est vrai que c’est déstabilisant de se retrouver confronter à trois ou quatre niveaux d’enfants voire plus. Beaucoup de questions surgissent, propres au métier d’enseignant et parfois propres au multiniveaux. Comment gérer les différences de niveau ? Quel groupe ‘’privilégier’’ et à quel moment ? Comment mettre tout le monde en activité en même temps ?

 

Accepter de prendre le temps

Là où les programmes demandent d’aller toujours plus vite et plus loin, il faut accepter de se donner du temps et d’en donner aux élèves. Cela permet de faire les choses sereinement et avec plaisir car chacun est déculpabilisé. Cela contribue aussi à créer une bonne ambiance de classe. Cela vaut autant pour une classe multiniveaux qu’une classe mono-niveau.

Multiniveaux synonyme de multi-travail ?

La pratique de classe en multiniveaux est souvent appréhendée par les collègues de manière très négative car ils estiment que la quantité de travail à produire est double, triple ou quadruple (selon le nombre de niveau) par rapport à celle fournie par un collègue n’ayant qu’un seul niveau. Or, beaucoup d’activités peuvent et doivent même être faites en commun. Sont particulièrement concernés les sciences, l’histoire, la géographie, le chant, la poésie. Multiniveaux ne veut absolument pas dire multi-leç...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais