Partager
Actualités
primaire

L'évaluation en questions

Blanche Lochmann et Charles Hadji
Charles Hadji et Blanche Lochmann
Le débat sur l'évaluation n'en finit pas de faire réagir (souvent de manière trop passionnelle) aussi bien dans la classe politique que du côté des enseignants et des parents. Charles Hadji, professeur émérite de Sciences de l'Education, et Blanche Lochmann, présidente de la Société des Agrégés, ont confronté leurs idées sur ce sujet.

(Les interviews ont été réalisées séparément)

Lea : Quel est l'intérêt de l'évaluation ?

Charles Hadji : L’intérêt essentiel de l’évaluation est d’apporter des informations précises sur la situation d’un élève par référence à des objectifs d’apprentissage définis, informations permettant de formuler un jugement appréciatif (jugement d’acceptabilité) sur sa situation. L’évaluation permet ainsi d’apporter un retour constructif à l’élève.

Par exemple : on veut savoir si tel élève de CM2 est capable de dégager le thème d’un texte. On soumet cet élève à des tâches de lecture d’un texte en lui demandant d'en restituer l’essentiel. En fonction des particularités de la restitution faite par l’élève celui-ci pourra être positionné sur une échelle de positionnement (ou progrès) comportant 4 degrés (ex : objectif non atteint ; partiellement atteint ; atteint ; dépassé)....

Je crée mon compte et j'obtiens 10 crédits
J'y vais
0 commentaire(s)