Partager
Dossiers
primaire

Introduction

La pédagogie différenciée
© Luis Louro / Shutterstock
Dans le dictionnaire, une classe, c’est un groupe d’élèves de même âge et de même niveau qui apprennent ensemble. Mais pourtant, on entend souvent en salle des maîtres que les classes sont de plus en plus hétérogènes. C’est une réalité à laquelle il faut adapter les situations d’apprentissage : pour des élèves différents, il faut pratiquer une pédagogie différenciée.

En ouverture de ce dossier, Philippe Meirieu retrace, dans l’interview, les origines de ce que l’on appelle maintenant la pédagogie différenciée par opposition à la pédagogie dite traditionnelle ou au cours magistral. Il la remet en perspective avec les programmes actuels et nous montre comment la mettre en pratique.

Dans son analyse du cadre conceptuel de la pédagogie différenciée, Bruno Robbes utilise les apports de la psychologie pour structurer une pédagogie plus attentive aux besoins des élèves. À partir du moment où il abandonne le cours magistral pour faire travailler ses élèves en ateliers, chaque enseignant fait de la pédagogie différenciée comme Monsieur Jourdain de la prose. Mais systématiser cette différenciation dans un certain nombre d’apprentissages nécessite de poser des objectifs précis et de connaître les limites de cette forme de pédagogie. Différentes pratiques peuvent être mises en œuvre : la pédagogie par contrat, par ateliers, le projet personnalisé et l...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais
1 commentaire(s)