Partager
Dossiers
élémentaire
Analyse

Quelle place pour le fait religieux en histoire et comment en parler ?

Quelle place pour le fait religieux en histoire et comment en parler ?
© P. Deliss/Godong
La connaissance des faits religieux est indispensable pour une bonne compréhension de notre histoire. Or, nombreux sont les enseignants qui ne savent pas comment l’approcher avec leurs élèves.

Un bref coup d’oeil sur les programmes montre que, tant à l’école primaire qu’au collège ou au lycée, le fait religieux tient une grande place. Ainsi, on est amené à considérer (bien peu il est vrai, et c’est bien dommage) les religions de la Méditerranée antique orientale ; la religion romaine qui, moins qu’une religion, est plutôt un culte civique ; le christianisme qui s’empare progressivement du monde méditerranéen et de l’Europe du nord ; l’Islam, dont l’irruption foudroyante couvre en un demi-siècle un espace qui va de l’Atlantique aux portes de la Chine ; les religions découvertes en Amérique à la suite des voyages de Christophe Colomb, etc. Le fait religieux aborde aussi la question des hérésies (avec les Cathares) et les schismes successifs qui ont affecté la religion chrétienne, sans beaucoup les expliquer, il est vrai : le Grand Schisme, une séparation dont la plaie saigne toujours, entre catholiques et orthodoxes ; la séparation entre catholiques et protestants, qui mit...

Je crée mon compte pour accéder à l'ensemble du dossier
J'y vais
0 commentaire(s)