L’estime de soi

Par Marie-José Minassian et Daniel Nielsen
Introduction
L’estime de soi
La confiance en soi, autre façon d’évoquer l’estime de soi, peut être mise à mal dans l’école, où les jugements de l’enseignant et des pairs peuvent se révéler dévastateurs. Mais elle peut, au contraire, être portée et grandie par le regard bienveillant de ceux-ci.
L’estime de soi
© WavebreakmediaMicro / Fotolia

La classe et la cour de récréation sont des milieux qui influencent largement la perception, positive ou négative, que l’on peut avoir de soi. Par le biais de ses performances scolaires, de son apparence physique, de ses comportements et de sa popularité (liée à la politesse comme une étude de L. Filisetti l’a montré), l’enfant renforce ou affaiblit l’estime de soi, ce rapport subtil à soi par lequel il est ou non confirmé dans son être. Le philosophe allemand Martin Buber expliquait qu’une société ne pouvait être appelée humaine que si ses membres se confirmaient les uns les autres, pour ce qu’ils sont comme pour ce qu’ils peuvent devenir. Reprenant l’idée, le psychiatre Ronald D. Laing a montré comment la confirmation de soi se produit à plusieurs niveaux et qu’une action, confirmée à un niveau, peut être niée à un autre. C. Staquet s’en inspire en précisant que la personne en tant que telle ne doit jamais être jugée. Seuls son comportement, ses paroles, le seront, et par quelqu’un qui justifie son jugement. Dans son analyse, L. Mary montre que cette confirmation mutuelle se trouve renforcée par les jeux coopératifs qui confortent le sentiment d’appartenance, facteur de sécuri...

Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité de ce contenu.

Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité de ce contenu.

Commentaires

Register to access comments

Inscrivez-vous pour accéder aux commentaires de ce contenu.

C'est gratuit et rapide !

Dernières publications "Gestion de classe"

Le jeu, une pratique et un processus d’apprentissage
Ce bloc-notes s’étoffera de nouvelles propositions au cours de l’année. Dans un premier temps, deux ouvrages généraux livrent, pour l’un, une analyse sur les relations jeu et apprentissage et, pour l’autre, une réflexion sur le jeu et la culture...
Une expérience de l’altérité
Pierre Bédécarrats fut longtemps professeur des écoles dans des classes à plusieurs cours. Il est l’un des rares auteurs à s’être penché sur cette question (1). Source d’inquiétude souvent pour les parents, mais parfois aussi pour les (jeunes)...
Les spécificités pédagogiques de la classe à plusieurs cours
La classe à multiniveaux n’est pas si différente de la classe à un cours qu’on le pense parfois. Cependant, son organisation, sa disposition et sa conduite doivent prendre en compte ses temporalités particulières et les différences d’âge de ses...
Coins de jeux et jeux de rôles

Coins de jeux et jeux de rôles

2
Inscrit(e)s
Maternelle
Les enfants ont besoin de jouer, fonction essentielle pour se construire et apprendre ; c’est cette valeur du jeu, au sens que lui donne Winnicott, comme espace symbolique de transition et de représentation pour appréhender le réel, qui est...
Quelques conseils pratiques pour enseigner en multiniveaux
Enseigner en multiniveaux est une expérience très riche et très intense, mais souvent mal perçue par les enseignants débutants, voire les parents. Il est vrai que c’est déstabilisant de se retrouver confronter à trois ou quatre niveaux d’enfants...